English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

++Sitene Ekle
$ DOLAR → Alış: / Satış:
€ EURO → Alış: / Satış:

Afghanistan : nouvel attentat meurtrier à Jalalabad contre le département de l'éducation

Afghanistan : nouvel attentat meurtrier à Jalalabad contre le département de l'éducation



Un bâtiment du département de l’éducation de Jalalabad, dans l’est de l’Afghanistan, a été visé mercredi matin par une attaque terroriste pas encore revendiquée. Un bilan provisoire fait état d’au moins deux morts et cinq blessés.

Une attaque était en cours, mercredi 11 juillet dans la matinée, contre un bâtiment du département de l’éducation à Jalalabad, dans l’est de l’Afghanistan, a indiqué le porte-parole du gouverneur Attaullah Khogyani qui a mentionné “deux explosions”.

L’attaque a commencé peu après 9 h 00 locales (4 h 30 GMT) et a fait, selon un bilan provisoire, au moins deux morts dont un garde et cinq blessés qui ont été acheminés à l’hôpital, a indiqué Attaullah Khogyani.

>> À lire : Pour les Afghanes victimes de violences, porter plainte au pénal reste un défi

Les forces de police ont pénétré à l’intérieur du bâtiment où sont retranchés un nombre inconnu d’assaillants afin de “secourir les employés”, a précisé le chef de la police provinciale, Ghulam Sanayee Estanakzai.

Le département de l’éducation particulièrement visé

Cette attaque, qui n’est pas encore revendiquée, intervient le jour des examens d’entrée de quelque 16 000 étudiants à l’université de Jalalabad qui composent depuis le début de la matinée, selon un communiqué du gouverneur.

Jalalabad est fréquemment visée par les attentats. La veille, déjà, la ville a subi un attaque-suicide revendiquée par le groupe État islamique, qui a fait 12 morts. Elle visait les services de renseignements afghans, mais les victimes sont majoritairement des civils.

>> À voir : Organisation État islamique et Taliban en Afghanistan : la double menace

Le département de l’éducation a particulièrement été visé par le passé. Il y a exactement un mois, le 11 juin, un kamikaze avait déclenché sa charge à l’entrée du bâtiment principal tandis que d’autres assaillants engageaient le feu avec les forces de sécurité. Au moins dix personnes avaient été blessées.

Avec AFP

Première publication : 11/07/2018


Apsny Nouvelles Français

ZİYARETÇİ YORUMLARI

Henüz yorum yapılmamış. İlk yorumu aşağıdaki form aracılığıyla siz yapabilirsiniz.

YORUM YAZ